La musique comme un pont pour Beyries

Posted by admin Category: Actualités Tag:

PHOTO HUGO-SÉBASTION AUBERT, LA PRESSE

S’accrocher. C’est le premier mot qu’inspire le nouvel album de Beyries. S’accrocher aux autres, pour tenir bon quand passe la tempête. Mais s’accrocher aussi à soi, lorsque c’est de l’autre que viennent les remous. S’accrocher, en somme, à ce qu’on a, à ce qui permet de ne pas tomber. Et si on tombe? On tombe, simplement.

Il y a d’abord What We Have, qui donne le ton. Plus loin, Over Me, chanson d’espoir en des jours meilleurs. Keep It To Yourself, sur l’importance de pardonner et de parfois taire ses griefs pour préserver un amour. Out of Touch, quand cet amour devient justement un ancrage. Sur d’autres plages, c’est la chute qui est abordée de front : une histoire de deuil dans Closely, un appel à l’aide dans Story of Eva, un engourdissement asthénique sur Anymore

Article original: https://www.latribune.ca/arts/la-musique-comme-un-pont-pour-beyries-588a89ba8905a10777dd598f57cb2aee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>