La musique de BEYRIES saisit et nous renvoie à l’essentiel, droit au cœur.

Le parcours de vie singulier de BEYRIES est parsemé d’expériences professionnelles enrichissantes, mais aussi de dures épreuves. Le cancer s’est notamment immiscé à deux reprises dans sa vie vers la fin de sa vingtaine. Ayant perdu beaucoup de ses repères durant le combat, BEYRIES a trouvé refuge dans la musique, entre autres, en renouant avec le piano familial, instrument qui l’accompagne depuis sa plus tendre enfance et qui ne l’a jamais quittée. Instinctivement, l’artiste autodidacte s’est mise à composer.

Par l’entremise de sa gérante, des chansons de BEYRIES sont parvenues aux oreilles du talentueux musicien et réalisateur Alex McMahon. Ce dernier s’est senti tout de suite interpellé par les poignantes mélodies de celle dont il allait découvrir l’identité peu de temps après. Leur rencontre a été des plus déterminantes.

 

Accompagnés des musiciens Joseph Marchand et Guillaume Chartrain, ils ont enregistré cinq titres à l’été 2015 et finalisé l’album un an plus tard en mai 2016. Une fois l’enregistrement de l’album terminé, BEYRIES, qui n’avait qu’un concert à son actif (première partie de Martha Wainwright, Quartiers d’hiver du FME 2016) a entrepris un road trip à travers le pays, de Montréal à Tofino (île de Vancouver) afin de donner le plus de prestations possible, dans des bars, de petites salles et lors de quelques festivals extérieurs. Dès son retour à l’automne, elle assuré les premières parties des spectacles de Groenland, Safia Nolin et Kandle. Parallèlement, quelques chansons de l’artiste ont été entendues dans des séries télévisées telles que This Life (CBC), Mémoires Vives (Radio-Canada) et Saving Hope (CTV). Elle a également interprété un extrait de la chanson Je pars à l’autre bout du monde, composée par Paul Daraîche et écrite par Isabelle Fiset, qu’on a pu entendre dans la série Unité 9(Radio-Canada).

L’auteure-compositrice-interprète propose avec son premier album Landing, une oeuvre douce, puissante et touchante qui, sans prétention, a le pouvoir de rassembler autour de thèmes universels et intemporels tels que la quête d’identité, les rapports humains, le courage et l’acceptation. BEYRIES s’autorise à présent l’authenticité et la liberté.

À propos de BEYRIES

BEYRIES est auteure-compositrice-interprète, et musicienne autodidacte, née à Montréal. Une force tranquille émane de sa voix et de ses mélodies à la sensibilité réconfortante, a écrit Émilie Côté de La Presse. Dès le prélude de son enfance, elle se réfugie et s’abandonne à la beauté du piano familial – trame de fond et figure rassurante de son enfance. Plusieurs années plus tard, naît une envie de partager et de mettre en musique ces airs qui l’habitent, véritables effluves de son passé.

En résulte une musique douce, puissante, touchante et intense qui, sans prétention, a le pouvoir de rassembler autour de thèmes universels et intemporels. Sa musique saisit et nous renvoie à l’essentiel, droit au cœur.